Alerte Commerce

ALERTE COMMERCE - 05 Juillet 2016
 

Diagnostics Accessibilité : la CCI Réunion tient à attirer l’attention des chefs d’entreprises sur le démarchage actuellement mené par certaines sociétés peu scrupuleuses.

La CCI met en garde ses ressortissants, les commerçants et prestataires notamment, car des entreprises procèdent à du démarchage téléphonique abusif afin de vendre des prestations « Accessibilité » pour lesquelles certaines se disent missionnées par la CCI.

Un premier cas vient de nous être signalé à Salazie par la Gendarmerie où un gestionnaire de chambre d’hôtes vient d’être victime d’une arnaque. Ce dernier après menaces a réglé la somme de 643 € par carte bancaire.

Ces entreprises contactent les professionnels par téléphone afin de les inciter à procéder à un diagnostic d’accessibilité pour les personnes handicapées, réalisé en ligne. Les démarcheurs laissent planer la menace d’une très forte amende ou d’une fermeture de leur établissement si le professionnel n’allait pas au bout de cette démarche.

La CCI Réunion rappelle qu’en aucun cas il ne faut accepter de régler une prestation de ce type sans avoir préalablement vérifié la conformité du diagnostic en question et l’agrément de la société prestataire.

La CCI Réunion invite ses ressortissants à la plus grande vigilance, à garder en tête certains réflexes de bon sens : consulter les sites internet gouvernementaux, se méfier des méthodes jugées agressives, et surtout ne jamais donner ses coordonnées bancaires au téléphone. 

....................................................................................................................................
 
ALERTE COMMERCE - 6 Juin 2016
 
Une recrudescence des tentatives d'extorsions de code PCS par téléphone est observée depuis quelques temps.

Le procédé est sensiblement identique dans chaque cas : une personne appelle un commerçant en se faisant passer pour un conseiller technique ou commercial d'un opérateur ou du fournisseur de terminaux et demande de lui communiquer les codes secrets des recharges.

Le crédit est ensuite utilisé très rapidement.

Soyez donc vigilant :  NE JAMAIS DIVULGUER UN CODE PAR TELEPHONE COURRIEL OU TELECOPIE à un personne autre que celle présente devant vous. 
 
....................................................................................................................................
 
ALERTE COMMERCE - 19 Avril 2016
 
Il semblerait que depuis quelques semaines des commerçants, sur le secteur du Tampon, soient victimes de cambriolages, au sein même de leurs domiciles.

Le butin porte quasi exclusivement sur du numéraire, recette issue de leur activité.
 
Professionnels, détenir une somme importante à son domicile représente un risque pour vous. 
 
....................................................................................................................................
 
ALERTE COMMERCE - 8 Avril 2016
 
Escroquerie au préjudice d'un pharmacien.

Le praticien a été démarché une première fois par téléphone,  le mettant en garde sur une absence de norme handicapé.

Son interlocuteur lui propose alors de se connecter au site  www.ad-ap.org.

Le pharmacien règle la somme de 1212 Euros. Il s'avère avoir été victime d'une escroquerie.
 
 
 
....................................................................................................................................
ALERTE COMMERCE - 18 Mars 2016

Depuis deux jours ( 17 et 18 mars), un trio composé d'un homme et de deux femmes commettent des vols de Gyropodes dans les enseignes S'Center sur l'ensemble du département. 

.....................................................................................................................................
 
ALERTE COMMERCE - 07 Mars 2016
 
La direction des douanes a été récemment informée de démarchages auprès de commerçants ou de chefs d'entreprise du département pour obtenir une participation financière en contrepartie d'espaces publicitaires dans une revue qui serait publiée par la douane.
Afin d'éviter tout risque de confusion, il est précisé que ces démarcheurs ne sont pas autorisés à agir au nom de la direction des douanes, qui ne les a pas mandatés et ne cautionne pas leur activité ni les publications qui en résultent.
Il est rappelé que les démarcheurs des organismes chargés de la collecte publicitaire et de la diffusion de certaines publications syndicales sont tenus de présenter une accréditation de leur employeur et du syndicat concerné. Ils ne peuvent en aucun cas se présenter comme étant fonctionnaires des douanes.
 
Toute personne qui serait sollicitée au nom de la douane dans le cadre de ce type de démarchage est invitée à le signaler à la direction régionale des douanes de la Réunion :
7 avenue de la Victoire
BP 02041 CEDEX
97488 Saint Denis
 
ou à l'adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..gouv.fr

 .......................................................................................................................................................................

 

Face aux faits de délinquance et aux risques d’insécurité auxquels sont confrontés les commerçants au quotidien, il est  important de réagir !

 

C’est pourquoi, la CCI Réunion, les services de l’État, la Préfecture, la Gendarmerie Nationale et la Direction de la Sécurité Publique ont décidé de mettre en place un dispositif de diffusion d’informations pour alerter les commerçants.

 

Les commerçants seront ainsi informés dans les meilleurs délais des actes de délinquance commis sur le territoire.

 

Des informations utiles et pratiques seront transmises via le site internet de la CCI Réunion, mais également relayées sur les médias sociaux.

 

Des actions de sensibilisation à la prévention seront aussi diffusées aux associations de commerçants et unions commerciales, et complétées, si nécessaires, par des « consultations sûreté » chez les commerçants.

 

L’information en temps réel et la sensibilisation à la prévention permettront ainsi de réduire les risques de vol et d’agression dont les commerçants sont malheureusement souvent victimes.

 

Campagne de rançongiciel :

 

 

Une campagne de rancongiciel a touché récemment la Réunion.
Dénommée CTB-Locker, elle se répand par courriels. Les messages sont accompagnés d’une pièce jointe, parfois présentée comme un fax, qui en réalité contient le rançongiciel.

Un rançongiciel est un programme malveillant reçu par courriel ou mis à disposition sur un site Internet, qui provoque le chiffrement de tous les fichiers d’un ordinateur (et des fichiers accessibles en écriture sur les dossiers partagés si votre ordinateur est connecté à un réseau informatique).

Votre ordinateur est rendu inutilisable, et pour obtenir le code de décryptage il est demandé de payer une rançon.

Il existe des moyens de prévenir et de remédier à ce rançongiciel.

Pour prévenir les risques

  • Effectuez des sauvegardes fréquentes – ainsi, en cas de chiffrement du disque dur, une restauration des données sera possible.
  • N’ouvrez pas les courriels dont vous n’êtes pas certain de l’expéditeur ; vérifiez l’adresse d’envoi. Méfiez-vous des courriels imitant les adresses de correspondants que vous connaissez : les attaquants peuvent avoir identifié leurs noms (organigramme d’une entreprise par exemple) pour vous induire en erreur. En cas de doute n’ouvrez pas les pièces jointes.
  • Évitez l’ouverture de pièces jointes de type SCR ou CAB (extensions de compression actuellement utilisées dans la campagne CTB-LOCKER)
  • N’ouvrez pas vos courriels, et ne naviguez pas depuis un compte ayant des autorisations « Administrateur ». Créez un compte « Utilisateur »
  • Utilisez un antivirus et mettez régulièrement à jour sa base de signatures. De même, effectuez toutes les mises à jour logicielles et système.

En cas d’incident

  • Déconnectez immédiatement votre poste de l’Internet (arrêt du WiFi, câble Ethernet débranché).
  • Ne payez pas la rançon. Le paiement ne garantit en rien le déchiffrement de vos données et peut compromettre le moyen de paiement utilisé (notamment carte bancaire).
  • Effectuez ou faites effectuer une restauration de votre ordinateur : il faut reformater le poste et réinstaller un système sain ; puis restaurer les copies de sauvegarde des fichiers perdus, lorsqu’elles sont disponibles.

 

Vol à l'étalage avec la technique du "balayage"

 

La technique de vol à l'étalage consistant à utiliser des sacs blindés d'aluminium,  et appelée communément "balayage", vient d’être repéré sur l’île.

Les voleurs ne se préoccupent plus de la présence d’une protection antivol sur les produits et les dissimulent en quelques secondes dans un sac doublé d’aluminium.

La raison en est simple : les voleurs exploitent une faille des systèmes antivol utilisés dans la plupart des magasins.
Une fois camouflées dans des sacs ou vêtements doublés de papier d’aluminium, les étiquettes et badges de sécurité sont quasiment indétectables par les portiques antivol conventionnels. Ce métal est en effet imperméable aux signaux émis par les portiques.

En pièce jointe un cliché des sacs saisis.

PS: Il existe une parade en installant des portiques à émission radio à l'entrée du magasin.

  • VIDÉOS

  • ZOOM SUR

    Etude d'opportunité et de faisabilité de la création d'un centre de dépollution agréé pour MTHU

    L’amélioration de la gestion des déchets est une pr...
    Lire la suite

Siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion

Adresse : 5B rue de Paris CS 31023 97404 Saint Denis Cedex

Téléphone : 0262 94 20 00

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.